© 2019

  • w-facebook
phone2_.png

Léa Touzé

Brassant flamenco, jazz, bossa, et rumba catalana, La Léa invite à un voyage à travers des compositions originales en espagnol, français et catalan dans une dérive musicale qui donne nom à Derivas,  son premier EP à venir.

 

De sa voix feutrée émerge la couleur des émotions profondes qu’elle partage avec ses tripes sur scène.  Au son de la guitare, un air salé emmène le public de la Méditerranée aux Iles de la Madeleine.

 

Derivas est un journal de bord migrant. 

Une danse transatlantique de nos racines, écho de nos histoires.

La poésie devient l’arme de l’amour face à la peur.

 

D’origine catalane, Léa Touzé a grandi à Barcelone, bercée par la richesse de la diversité musicale. Arrivée au Québec, elle rencontre Dominique Soulard, guitariste flamenco, et ensemble créent le répertoire de Derivas.

Lors de MUZ 2018, le groupe reçoit 4 coups de coeur dont celui du public.

L’enregistrement et lancement de Derivas, leur premier EP, est prévu en 2019.

Biographie Léa Touzé

D’origine franco-catalane, Léa commence le chant très jeune dans la chorale ouvrière de son quartier de Barcelone où cohabitent catalans, andalous, galiciens, gitans et immigrants de tous horizons. Elle étudie la harpe au Conservatoire Supérieur de Barcelone et se forme en Éducation Sociale à l’université EUSTES Pere Tarrés - Ramon Llull. Ses  compositions émergent de ce riche terreau créatif d’influences éclectiques et stimulantes allant de la musique classique à la rumba catalana passant par le nouveau flamenco, la salsa, chanson française et latino-américaine, hip-hop, jazz... Les sujets qu’elle aborde sont inspirés de son engagement social: le féminisme, l'art social, la migration, la décolonisation et la médiation culturelle sont au coeur de ses préoccupations.